top of page
Rechercher

Du cinéma à l’Art

Dernière mise à jour : 23 juil. 2022


À l’instar d’un artiste tel que Paul Klee, auquel la citation est une analogie au travail de Sitelle, cette dernière nous livre une peinture élancée, intuitive, aux couleurs décomplexées et libérées qui se juxtaposent harmonieusement. Entre abstraction et figuration, dans le mouvement d’un geste affirmé se dessinent des traits tantôt assurés tantôt nébuleux. Les compositions de l’artiste se matérialisent via l’utilisation de matériaux aussi multiples que le posca, l’encre, le pastel ou encore la bombe acrylique. Sitelle travaille la matière, la distord petit à petit donnant ainsi corps et profondeur à ses figures. Toute composition s’achève par le traitement de ses fonds de toiles.

Habitées par les mots et les récits ainsi que par leur mise en scène, les œuvres picturales de l’artiste nous apparaissent tels de véritables plans cinématographiques. Des plans serrés desquels émanent alors un hors champ supposé et énigmatique. Nourrie de références littéraires, cinématographiques ou encore dramaturgiques, Sitelle travaille sans modèle, d’après mémoire et instinct chargeant alors son travail de souvenirs et de sensibilités acquises au travers de ces référents. L’artiste peintre a également travaillé de longues années dans le milieu du sous-titrage au cinéma, domaine dans lequel –elle nous l’apprend– le travail au plan-par-plan et le respect du rythme de l’image sont essentiels. La rigueur et le dévouement rendus à l’image pendant de longues années ont semble-t-il, exercé son regard de peintre.



38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page